[Retrospective] Drexciya I <3 U

L’idée de faire un article rétrospectif sur la ligne musicale du groupe Drexciya n’est absolument pas dans nos cordes. Pour ça, il y a Wikipédia. Il n’empêche que dès le moment où je suis tombée sur leur track, j’ai compris beaucoup de choses. L’évolution même de la musique électronique. En effet,  et ce n’est pas peu dire.

Quelques informations à l’égard de ce groupe mythique, qui ne jouit finalement pas d’une notoriété massacrante. Tout d’abord, les deux membres de ce groupe ont toujours gardé le secret quant à leurs identités. Eh oui, les punk débile n’ont donc rien inventé. Il se raconte qu’ils n’ont jamais été photographiés. Seulement une fois, ils apparurent lors d’une interview avec des masques de Star Trek. Situation cocasse, certes. Toujours est il que Drexciya est un trésor symphonique de la galaxie Submerge de Détroit. Un son épurée qui influença très largement le milieu techno dess 90. Leur univers cosmique est intarissablement lié à la dénonciation de la condition des afro-américains dans la société américaine. Un message politique donc, abordé de façon prépondérante dans leurs titres. Corroboré par le thème aquatique qui les caractérise sans nul doute : les drexciyans sont des créatures sous-marines, semblable à ceux peuplant jadis l’atlantide, et s’avèreront être les descendants des esclaves jetés à la mer entre l’Afrique et l’Amérique lors de la traite des noirs.

L’ensemble de leur discographie est un enchantement. Une ode à la mélancolie. Une lutte pour le progrès.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :